13 cordes

Compositions indépendantes / Guitare acoustique 7 cordes / Jazzy & Funky

Das Projekt

13 STRINGS spielen eigenständige Kompositionen, welche sich verschiedener Weltmusikelemente bedienen und dabei Jazzy & Funky klingen. In ideenreichen Arrangements erweitern Andreas Brunn und Simon Rainer ihre Instrumente: Es werden Bässe getappt und perkussive Grooves auf dem Gitarrenkorpus der 7-saitigen Akustikgitarre lassen das Temperament Lateinamerikas erleben.

Simon Rainer stammt aus dem italienischen Ort Meran und studierte bei Wolfgang Muthspiel in Basel und Wien. Sein Spiel zeichnet sich durch sphärische Harmonien und exzessive Melodielinien aus, die an die Soli von Saxophonisten erinnern. Er nutzt gezielt verschiedene Effektgeräte und wechselt so sehr kreativ die Sounds.

Andreas Brunn studierte an der renommierten Hochschule für Musik „Franz Liszt“ in Weimar. Er verbindet Stilistiken aus dem Jazz mit den ungeradzahligen Metren des Balkans sowie Finger- und Plektrumtechniken. Auf der siebensaitigen Gitarre setzt er die zusätzliche Baßsaite in variablen Stimmungen ein. Andreas Brunn gewann den 1. Preis des Gitarrenkompositionswettbewerbs “Open Strings” des Fachmagazin AKUSTIKGitarre.

Biographie

SIMON RAINER est né le 29 novembre 1982 à Meran – Italie et  a grandi là-bas. L’amour pour la musique était évident dès la petite enfance.

Il a commencé à l’âge de 8 ans  Jouer du violon et changer 2 ans plus tard  il à  Guitare. Depuis l’âge de 14 ans, il joue dans des groupes de styles variés, dont le heavy metal, le rock, le blues et le reggae. A 16 ans, il donne déjà des concerts dans des festivals internationaux de reggae.

De 2001 à 2004, il a suivi un cours de trois ans pour le jazz et la musique populaire au Conservatoire d’État du Tyrol à Innsbruck. La même année, il s’inscrit au Conservatoire de Vienne de l’Université Privée pour terminer sa licence.

En 2007, il était à Orvieto pour le Berklee Award Group Price dans le
Catégorie guitare électrique à l’occasion de l’ouverture d’Umbria Jazz
Festivals d’hiver 2007/2008 nominés.

De 2008 à 2010, il a complété sa maîtrise à la
Haute Ecole de Musique – Département Jazz de l’Académie de Musique de la Ville de Bâle avec Wolfgang Muthspiel. En plus de ses études, il a suivi des stages d’été par des grands du jazz internationaux tels que : Wolfgang Muthspiel, Peter Bernstein, Kurt Rosenwinkel, Mark Turner, Bobby McFerrin, Karl Ratzer, Aron Goldberg, Esperanza Spalding, Adam Nussbaum, Andy Middleton, Dino Govoni, Jim Kelly et bien d’autres

ANDREAS BRUNN est né en 1964 à Weimar, joue de la clarinette depuis l’âge de six ans, a commencé à apprendre la guitare à l’âge de quatorze ans et est depuis musicien dans des groupes de styles variés. Andreas Brunn a étudié la guitare et la théorie musicale à l’Université de musique « Franz Liszt » de Weimar.

Sa composition « Two Faces » a remporté le 1er prix du concours de composition pour guitare Open Strings en 1999, annoncé dans toute l’Allemagne par le magazine spécialisé AKUSTIKGitarre.

Le guitariste a donné des concerts dans divers festivals européens et asiatiques et a travaillé avec Petri Hakala, Stoyan Yankoulov, Ateshan Husseinov, Uli Bartel, Mack Goldsbury, Ralf Siedhoff, Ferenc Snetberger et a donné des concerts avec un programme solo. Andreas Brunn a pris des cours de conga avec Topo Gioa et enseigne la percussion selon la méthode Ta-Ke-Ti-Na.

En 2003, il a reçu une bourse de l’Administration du Sénat pour la science, la recherche et la culture, Berlin en Bulgarie et en 2008 a également reçu une bourse en Finlande.

Au cours des étés 2004 et 2007, il a été directeur artistique du projet soutenu par l’UE « Young Music Caravan Europe », qui a parcouru 7 500 km avec de jeunes musiciens européens et a fait des apparitions dans des festivals renommés dans un grand nombre de pays.

presse

Magazine professionnel Jazzpodium  (Alexandre Schmitz)

« Andreas Brunn est un guitariste et compositeur engagé, un constructeur de ponts actif. … « Perpetuum five » se présente comme un postbop électrifié, plus accrocheur, anguleux, anguleux, colérique, colérique, jazzy. Ou prenez « East Side Gallery Story » comme l’histoire d’un musicien qui pourrait facilement trouver son chemin à travers le monde, mais qui transforme plutôt le fardeau du traitement historique (du temps) et de la responsabilité en une musique qui doit être inconfortable. »

Nouvelles de Kiel

« Andreas Brunn ramène à plusieurs reprises des souvenirs de John McLaughlin. Son jeu et son talent de composition sont profonds et d’un esprit intelligent ; une fugue jazz comme « Wizards’ Cube » ne s’écrit finalement pas « 

13 cordes en direct

Concerts

De nouvelles dates de concerts seront publiées en temps voulu.

Contacter

Vous organisez un événement et souhaitez vous renseigner sur l'un des artistes ou groupes ? S'il vous plaît n'hésitez pas à nous contacter.